Des lampes de bronzage: interdit aux mineurs de moins de 18 ans

Les lits de bronzage et les lampes solaires sont officiellement hors-limites pour les mineurs du Bel paese: les rayons uva et le bronzage artificiel sont interdits compatriotes qui n’ont pas encore atteint l’âge de 18 ans, mais aussi pour les femmes enceintes, les personnes souffrant de certaines maladies et à ceux qui ont un type de peau spécifique, particulièrement sensible, ce qui les expose facilement à des coups de soleil. La décision est contenue dans un arrêté ministériel signé aujourd’hui par le ministre de la Santé, Ferruccio Fazio.

Le décret interministériel, de l’accord signé entre les deux ministères, celui de la Santé et du Développement Économique, met noir sur blanc les craintes et, surtout, les risques associés à l’utilisation de lits de bronzage, l’interdiction de l’utilisation par des mineurs. Cette mesure est complexe et spécifique, qui met à jour en détail de nombreux aspects de la question. Ont été l’objet d’un examen, dans le présent décret, les techniques de dynamique de caractéristiques, le mode de fonctionnement, l’application et les précautions d’utilisation des appareils électromécaniques pour l’esthétique, non seulement à l’égard des chaises longues, des chaises de douches & co.

Des lampes et de la lumière du soleil artificiel interdit pour les jeunes de moins de l’âge de la majorité, mais pas seulement, l’interdiction s’applique également à certaines catégories de personnes considérées comme à risque, comme les femmes pendant la grossesse, les gens qui ont souffert ou souffrent d’un cancer, et ceux qui ont une peau particulièrement sensible et vulnérable aux coups de soleil. Clarifier les règles et les limites de plus en plus définie: voici celui qui essaie de faire de ce décret, en mettant une dose supplémentaire de transparence, ce qui n’est pas mauvais dans le tumulte de la beauté et de l’équipement utilisés par les centres de bien-être et instituts de beauté.

Laisser un commentaire