Handicap: les vacances sont difficiles en raison du manque de services

Les vacances pour les personnes handicapées sont susceptibles de devenir très difficile. Tout cela est déterminé par le manque de services et d’installations pour vous assurer un déroulement pacifique de la vie quotidienne. Et le problème n’est pas tellement pour ceux qui ont des difficultés de mobilité, mais aussi pour ceux qui sont contraints d’affronter d’autres limitations.

Si, dans le secteur du tourisme les solutions pour vous aider qui a un handicap moteur sont plus organisée, beaucoup plus de difficulté que d’autre part la rencontre de ceux qui ont de la difficulté avec niveau sensoriel ou qui concernent l’alimentation. Considérons, par exemple, la rareté des programmes spécifiques pour les aveugles, ou qu’il n’est pas aussi répandue de l’accessibilité à certains services pour les personnes ayant une déficience cognitive ou inhérents à la communication. Rares sont aussi, par exemple, les signes sur les produits alimentaires qui peuvent bénéficier les personnes atteintes de la maladie cœliaque.

Et pourtant, les vacances sont souvent très important pour les gens avec un handicap, ce qui peut être entraîné par une motivation renforcée, et qui entraîne des effets positifs à l’égard de l’autonomie et le niveau de socialisation. En contrepartie de cela, vous devez, et vous pourriez faire beaucoup plus, dans une perspective qui n’est libérée que par un simple gain économique.

Vous pouvez parier beaucoup, par exemple, sur les particularités de la formation pour ceux qui travaillent dans le secteur du tourisme.

Le handicap peut être une ressource précieuse qui ne doivent pas être négligés non plus quand ça vient le temps à y consacrer le temps des fêtes. Le mot-clé à garder à l’esprit est plus élevée et une meilleure accessibilité pour tous.

Image tirée de: la province.mediocampidano.il

Laisser un commentaire