IV de l’Objectif du Millénaire: réduire le taux de mortalité infantile

Le monde était inattendue de ces données pour une longue période de temps, il s’agit de données relatives à l’incidence de la maladie sur les enfants et le taux de mortalité des enfants; chaque jour dans le monde il y a 26 milliers d’enfants qui meurent, pour les raisons les plus variées. La majorité des enfants qui meurent chaque jour en Afrique sub-saharienne et en Asie du sud; par rapport à il y a trente ans, mais, les années ’60, le bébé prématuré est beaucoup plus faible, à la fois, environ 20 millions d’enfants chaque année étaient en train de mourir, pour diminuer progressivement, peu à peu, jusqu’à nos jours.

Les données de l’fonctionnaires de l’UNICEF ont été présentés aujourd’hui dans le rapport l’état de l’enfance dans le monde 2008: naître et grandir en bonne santé.

Des 191 pays qui ont été suivis, 129 pour atteindre le quatrième objectif du millénaire: de la procédure en ce sens sera possible dans ces états réduire de deux tiers le taux de mortalité de l’enfant de 1990 à 2015. Les pays qui sont à distinguer de l’engagement à la poursuite de l’objectif sont les Maldives, le Cap-Vert, du Mozambique, de Haïti, de l’Éthiopie, de la Chine et de l’Inde.

Il reste, cependant, le problème de l’Afrique, en dépit de l’engagement et de l’aide n’est pas en mesure de le faire, parce que dans la majorité des états en afrique sub-saharienne, l’incidence de la mortalité des enfants est trop élevée: dans ces pays, des enfants meurent pour des raisons de plus en plus divers, vous pensez que, selon l’UNICEF, dans la majorité des maladies des nourrissons de hurling, la pneumonie, le paludisme et le SIDA. Si vous ajoutez à cela les mauvaises conditions de vie, qui ne vous permet pas de guérir, de la faim et de la guerre, le tableau est complet.

Laisser un commentaire