La fin de l’année: les personnes âgées à risque de dépression

Noël apporte avec elle de la tristesse et de la nostalgie, de la rue de l’atmosphère de célébration n’est pas toujours le mérite de donner du bonheur, surtout pour ceux qui n’en est plus un enfant, ce qui est contraire à celle de ornements peut ressentir de la tristesse et de la dépression. Ici, alors, que le pessimisme et la morosité pourrait avoir le meilleur de lui.

Il y a trop d’attentes que Noël apporte avec lui-même, au point que vers la fin de l’Année, commence une nouvelle période d’états financiers et de réflexions, ce qui peut conduire à la dépression et à la perception de la souffrance.

Le Stress et de trop nombreux engagements dans votre temps libre, finissent par s’accumuler et donc diminue la concentration, augmente l’anxiété et l’agitation. Avec la mélancolie et de l’insuffisance.

D’être affectés par les Vacances de noël sont les personnes âgées, les adolescents et ceux qui sont malades; pour les jeunes, la répétition de la pensée est celle de l’amour est mal passé, de la tristesse pour les échecs qui ont eu lieu et la déception des attentes, tandis que pour les grands-parents, la dépression est causée par une forte différence entre les moments où les parties apportent petits-enfants et amis à la maison, et les moments où, immédiatement après, retourne à l’état normal de la solitude.

La mélancolie de Noël peut amener les gens à devenir malade: le conseil d’pourquoi ne pas être malades et les personnes âgées, et de ne pas les distraire de leurs engagements pour les adolescents est de veiller à ce que les nominations et les engagements sont bien distribués pendant les vacances, à la recherche non seulement de célébrer, mais aussi pour parler de projets d’avenir, en omettant de s’attarder sur les sujets les plus tristes de l’année qui se termine.

Source: Kataweb De La Santé Photo: Google

Laisser un commentaire