Vaccins: le quadrivalente augmente le risque de convulsions

Toute vaccination avec la seringue déclenche chez les enfants une bonne dizaine de minutes de larmes et de sanglots. Le comptage des vaccinations obligatoires, fortement recommandé et les références, les injections à l’endroit où le bébé peut être soumis sont nombreux et peuvent être un père fouettard pour les enfants et leurs parents. Pendant ce temps, vous pouvez également prendre la forme de vaccins combinés, qui, avec une seule injection de protéger contre plusieurs maladies.

C’est le cas du vaccin quadrivalente, la rougeole, la rubéole, les oreillons et la varicelle. Ce type de vaccination a été l’objet d’une étude américaine menée par le centre de Kaiser Permanente pour la recherche et publiée dans la revue scientifique “Pédiatrie”, selon laquelle, à cette injection qui va de quatre, vous serait, toutefois, un risque double de celui des convulsions fébriles de l’enfant, concernant l’administration des vaccins contre la varicelle et le vaccin trivalent rougeole-rubéole-oreillons. “Puisque le risque est plus élevé pour le vaccin quadrivalente les parents doivent être prévenus, mais vous devez toujours garder à l’esprit que la probabilité est très faible, et que ces manifestations n’ont pas des effets permanents sur la santé des enfants” rassure Randy Bergen, l’un des auteurs de l’étude.

Les chercheurs ont, en effet,analysé les résultats de la vaccination de plus de 400 mille enfants, de découvrir précisément le risque doublé, en quadrivalente, l’effet secondaire de convulsions fébriles, un phénomène qui, cependant, restent très rares (moins de 1 cas sur mille injections) et circonscrite à l’intérieur de la primi10 jours après l’injection (au cours des périodes ultérieures, il n’y avait pas d’effets secondaires). Image prise à partir de: Tuttomamma.com

Laisser un commentaire